2021 : Quelles Seront Les Aides Pour Rénover Les Logements ?

Publié le 11/12/2020

2021 : quelles seront les aides pour rénover les logements ?

Malgré la crise sanitaire, le gouvernement entend poursuivre son programme d’aides à la rénovation énergétique des logements du parc privé.

 
 

Organisme public créé en 1971, l’Agence nationale de l’habitat (Anah) accorde des aides financières aux particuliers et aux copropriétés qui réalisent des travaux de rénovation énergétique, et les accompagne dans leurs démarches.

Le gouvernement la dote d’un budget important en 2021 pour réaliser un programme ambitieux qui s’appuie notamment sur deux dispositifs, "MaPrimeRénov’" et "Habiter Mieux".

Rénover plus de 600 000 logements

Pour 2021, le gouvernement a doté l’Anah d’un budget de 2,7 milliards d’euro, contre 1,4 milliard d’euros en 2020.

 
L’objectif est de financer la rénovation de plus de 600 000 logements dans le parc privé en 2021.

Une montée en puissance de "MaPrimeRénov’"

En 2021, l’aide "MaPrimeRénov’", dédiée à la rénovation énergétique des logements, sera élargie à l’ensemble des propriétaires occupant et aux bailleurs.

Elle favorise les rénovations les plus ambitieuses (primes pour les sorties de passoires thermiques et rénovations BBC) et finance désormais l’assistance à maîtrise d’ouvrage pour faciliter l’accompagnement des ménages.

Tous les foyers seront éligibles, peu importe leurs revenus. Mais le montant de la prime varie en fonction de leurs ressources, classées en quatre catégories (bleu, jaune, violet et rose), et du type de travaux réalisés.

Pour les ménages les plus modestes, MaPrimeRénov’ peut financer jusqu’à 90 % du devis et pour les plus aisés jusqu’à 40%.

Autre changement : "MaPrimeRénov’ copropriété" se substitue au programme "Habiter Mieux copropriétés" pour devenir une aide collective unique, à destination de toutes les copropriétés engageant des travaux de rénovation énergétique. Ceux-ci doivent permettre un gain énergétique d’au moins 35%.

 Le programme Habiter Mieux évolue

Pour renforcer la lutte contre la précarité énergétique des ménages modestes et très modestes, le programme "Habiter Mieux" évolue également.

Il s’adresse aux propriétaires, occupant un logement de plus de quinze ans, qui souhaitent mener à bien des travaux de rénovation énergétique dans leur bien (isolation, amélioration du système de chauffage ou de production d’eau chaude, etc.).

Désormais, il subventionnera jusqu’à 50% des travaux de rénovation énergétique permettant un gain d’au moins 35%, avec un plafond de travaux porté à 30 000 €.

Une prime pour les sorties de passoires énergétiques et un bonus pour les rénovations atteignant l’étiquette énergétique A ou B complètent le dispositif.

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous